Cheminée éthanol nomade

Il se démarque par sa praticité et son nomadisme : le foyer à poser au sol représente une innovation majeure dans le monde du chauffage bioéthanol. Si son pouvoir attractif est si fort, c'est certainement grâce à un gabarit qui permet un déplacement facile : l'hiver au salon, l'été sur la terrasse ! On pourra également imaginer, grâce au mobile, la réhabilitation d'un âtre ancien.

    Prix

    65 € - 1389 €

    format

    Nombre de brûleur(s)

    Couleur

    Cheminée éthanol nomade 

    Faire le choix d'un appareil à poser

    Depuis 2009, date à laquelle nous avons commercialisé notre première cheminée éthanol, la tendance se confirme : vous êtes de plus en plus nombreux à opter pour les poêles mobiles. Voici en quelques mots les causes de cette tendances.

    Le match : mural contre nomade

    Certains d'entre vous nous appelent car ils font face à un choix cornélien : d'un côté, on est séduit par l'aspect du mural, par sa sobriété, mais il faut aussi être assez "bricoleur" pour pouvoir réaliser la pose. Bien qu'elle soit simple à réaliser et pas irréversible, cette opération est pour certain rédhibitoire. On pourra alors se tourner vers un modèle mobile. En outre, voici quelques un des avantages de ces appareils :

    • Le nomadisme : Quand une cheminée murale est posée, elle l'est pour disons ... Un moment ! ça n'est pas le cas avec une cheminée de sol : elle pourra tout à fait être disposée au salon en début de soirée, puis être déplacée vers la salle à manger un peu plus tard. C'est un avantage indéniable puisque le rayonnement de l'appareil est optimisé – il vous suit partout.
    • La polyvalence : on ne pourrait pas utiliser un modèle mural à l'extérieur puisque sa dépose ne pourra pas s'effectuer tous les soirs. En revanche, un appareil mobile pourra être déplacé sur la terrasse en été : on veillera bien en revanche à ne pas le laisser en extérieur en cas de mauvais temps. La pluie ou les intempéries pourraient altérer peinture et métal. On veillera également à le faire de manière sécurisée. Nous verrons celà un peu plus loin.
    • La réhabilitation : l'aspect compact du nomade permet aux propriétaires de cheminées anciennes et désaffectées de relancer un âtre ancien. Et ceux même si le conduit est condamné. On pense notamment à nos amis Parisiens pour qui les feux de cheminées sont interdit à la date du 1er janvier 2015. Dans ce cas précis, pensez à bien repérer la place disponible dans votre insert, pour savoir si le poêle éthanol que vous comptez acquérir pourra y prendre place.

    Différents design

    • cheminée de table DeckLa cheminée de table est l'archétype du modèle nomade. Elle est compacte et se déplace à souhait.
    • velvet sur piedLes poêle sur pied sont une variante de sol qui plaît beaucoup. Peut-être parce qu'il reprennent certains aspects les proportions des foyers Haussmaniens.
    • foyers éthanol rondLes foyers arrondis et leurs formes douces et galbées ont aussi un pouvoir attractif indéniable.

    La sécurité

    Elle est incontournable. Nous avons pour habitude de dire à nos clients qu'une cheminée bio n'est en aucun cas un accessoire anodin dans la maison : Elle produit une flamme et peut donc s'avérer dangereuse si elle n'est pas scrupuleusement utilisée. Et bien évidemment les cheminées à poser au sol ne dérogent pas à cette règle.
    Dors et déjà, vous pouvez vous référer à la notice technique des brûleurs disponible sur le site : elle vous renseignera sur les procédures de remplissage, d'allumage et d'extinction. Nous allons en priorité nous intéresser à l'utilisation des poêles bio nomades :

    Quel emplacement choisir ?

    sauf pour quelques modèles imposants – votre foyer n'est pas arrimé au sol. Vous éviterez donc :

    • Les endroits de passage fréquents : déposer votre poêle dans un couloir étroit par exemple, c'est l'assurance d'un accident. Imaginez si une personne venait à trébucher contre l'objet ? Il pourrait en résulter des brûlures.
    • Les endroits propices au courant d'air : si l'air ou plus exactement l'oxygène est une composante importante de la combustion, il est clair qu'un courant d'air important pourrait dévier la flamme. Faîtes attention et évitez les courants d'air.
    • Les voilages et rideaux : Votre cheminée, et notamment les modèles les moins carénés, ne doit pas être placée prêt de rideaux ou de voilages textiles : si la flamme venait à les lécher, ceux-ci pourraient s'embraser. À proscrire donc.

    Déplacer mon poêle

    C'est tout l'attrait du nomade : pouvoir être déplacer. Cependant, faîtes attention à votre sécurité et ne déplacez pas le foyer lorsqu'il est chaud ou en marche : l'éthanol serait suceptible d'être renversé et vous pourriez vous brûler. De la même manière, déplacer votre poêle bio mobile lorsque son réservoir est vide.

    Faire le choix du combustible en gel

    L'éthanol est disponible en liquide ou en gel : on utilisera le gel pour ses atouts en terme de sécurité si on craint que la cheminée ne finisse par être renversée. En effet, le gel sortira moins vite du brûleur grâce à sa texture visqueuse. On pourra diminuer le risque d'accident et de tâches sur le sol. Toute médaille aillant son revers, sachez que le gel à tendance à laisser des dépôts à l'intérieur du réservoir et donc que les brûleurs s'usent prématurément.

    Au delà de ces quelques conseils, qui demandent bien entendu à être respectés, il n'y a pas non plus à devenir paranoïaque ! La cheminée éthanol mobile ne représente pas un danger si elle est utilisée avec un certain bon sens et avec un minimum de vigilance.